Organisation de Defense des Citoyens !

Organisons-nous pour défendre nos intérets !


    Les étudiants britanniques, indignés, descendent dans la rue

    Partagez

    OmbreBlanche

    Messages : 26
    Date d'inscription : 16/10/2011
    Age : 43
    Localisation : Nord-Franche-Comté, aux portes de l'Alsace

    Les étudiants britanniques, indignés, descendent dans la rue

    Message par OmbreBlanche le Jeu 10 Nov 2011 - 7:40

    > Des étudiants britanniques sont descendus dans les rues de la City pour protester contre les taxes et frais universitaires.

    Des milliers d'étudiants indignés contre la hausse des frais universitaires



    Des étudiants indignés ont manifesté le 9 novembre 2011, à Londres, en Grande-Bretagne.





    La police était sur le qui-vive.









    http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/13041561

    Scandant «Pas de coupes dans l'éducation», le cortège s'est ébranlé en début d'après-midi du centre de Londres, encadré par la police montée et de nombreux membres des forces de l'ordre à pied, a constaté une journaliste de l'AFP.

    Selon l'un des leaders du rassemblement, Michael Chessum du «Mouvement contre la hausse des frais et les coupes», le défilé a réuni «plus de 10'000 personnes». La police a fait état d'environ 2000 personnes au début du cortège, soit bien moins que les 4000 policiers déployés pour l'occasion.

    «Le gouvernement pense qu'il est normal de mettre sur les épaules de mes trois enfants une dette de 150'000 livres pour les six prochaines années. Je suis ici pour lui dire qu'il peut aller se faire voir», a déclaré Paul Wynter, 49 ans, un père de famille.

    Incidents limités

    Les organisateurs avaient appelé à une «manifestation non violente». Quelques mois après les émeutes qui ont secoué cet été plusieurs grandes villes britanniques, les forces de l'ordre ont été autorisées à utiliser des balles en caoutchouc en cas de débordements. La police a aussi distribué aux manifestants des tracts pour expliquer comment elle interviendrait en cas de désordre ou si des manifestants s'écarteraient de la route prévue.

    Malgré des moments de tension, des jets de projectile en direction des forces de l'ordre et de brusques échappées de petits groupes masqués, la manifestation a réussi à atteindre son point de dispersion sans incident sérieux.

    Des échauffourées de faible ampleur ont éclaté lorsque des policiers en casques anti-émeute ont entrepris de canaliser les manifestants dans les rues conduisant à leur point de ralliement dans le quartier financier de la City.

    Campement d'Indignés

    Plusieurs personnes ont également été arrêtées lorsqu'un groupe de manifestants s'est écarté de l'itinéraire principal pour dresser une vingtaine de tentes au pied de la colonne Nelson, à Trafalgar Square, imitant les militants anticapitalistes qui occupent depuis un mois le parvis de la cathédrale Saint-Paul.

    Soucieux d'éviter que ne se reproduise le face-à-face de Saint-Paul, la police est intervenue à Trafalgar Square et a retiré les tentes installées sur l'un des sites les plus visités de la capitale britannique.

    Génération pénalisée

    Les étudiants protestent contre la hausse à partir de 2012 des frais d'inscription, actuellement de 3300 livres (plus de 4700 francs). Ces frais vont au moins doubler dans les deux tiers des universités anglaises, atteignant 9000 livres dans un tiers d'entre elles.

    «C'est vraiment pénalisant pour notre génération et celles à venir. Je ne vois pas d'explication rationnelle à cela. Nous ne savons pas si ma petite soeur pourra faire des études, même si mes parents économisent», a expliqué Sally Bonsall, 18 ans, étudiante en histoire et en sciences politiques à la prestigieuse London School of Economics.

    Les manifestations étudiantes de novembre et décembre 2010 avaient rassemblé jusqu'à 50'000 personnes, au moment du vote de la loi sur l'augmentation des droits universitaires, et avaient débouché sur des violences.

    Greg
    Admin

    Messages : 971
    Date d'inscription : 10/10/2011
    Localisation : Normandie

    Re: Les étudiants britanniques, indignés, descendent dans la rue

    Message par Greg le Jeu 10 Nov 2011 - 13:05

    Ah bah c'est pas mal ça !
    Merci pour cette news Ombré Wink

    Raz le cul des abus de ces enfoirés ! Mad


    _________________
    "Les peuples ne devraient pas avoir peur de leurs gouvernements. Les gouvernements devraient avoir peur de leur peuple."  

    Menu des Sondages - Facebook Peuple de France - Google C Génial ! - Sujets qui nous révoltent - Topic des bonnes nouvelles ! - Minimum vital sur le net ! Smile

      La date/heure actuelle est Mar 6 Déc 2016 - 3:52